Actualités

Assemblée Générale 2020

Si tout va bien, la nouvelle Assemblée Générale est prévue le jeudi 15 octobre 2020 à la salle des fêtes de Cazaux, suivi d'un repas.

Respectez les consignes pour vous et nous protéger.

Le Bureau

Fermeture de l'Amicale

L'Amicale sera ferméedu 3 juillet au 31 aout 2020

Les mails, le téléphone et le courrier seront relevés normalement.

Espérant vous retrouver en bonne santé à la rentrée.

Le Bureau

Défense Nationale

Malgré la leçon que vient de nous donner à grand frais, la "Covid-19", nous allons faire comme si rien ne s'était passé en ce qui concerne la réorganisation anarchique de notre Administration : 808 personnes (non compris les Sociétés de service), dénombrées à l'Agence Régionale de Santé du Grand Est n'est qu'un exemple... Suivie des Agences départementales...
Où en sont les budgets de nos Forces déjà réduits, avant la crise, à la portion congrue ? Parle-t-on de se réorganiser pour parer aux futurs dangers prévisibles qui nous guettent ? Avant que le dragon ne dépèce sa proie, aura-t-on enfin compris que les organes de défense de la France ne se limitent pas aux Armées ?
Où en sont les plans de mobilisation incluant Santé, Énergie, Transports, Communications modernes, cliniques privées... ?
Des commentateurs ont vanté les mérites de ces dernières : « Elles font preuve de bonne volonté et ne demandent qu'à participer ! » Ceci dénonce l'ignorance de ce journalisme en matière de "plan de défense", tel qu'il existait dans le monde ancien. Si cela avait été le cas, ces Établissements privés d'importance majeure, auraient été réquisitionnés et alimentés. Or, semble-t-il, certains, après avoir supprimé leur activité normale, ont attendu vainement le "malade Covid" que l'on envoyait ailleurs à grands frais (trains sanitaires, hélicoptères, avions, Allemagne, Pologne...)
Tout ceci devrait, me semble-t-il, être réorganisé en plans de mobilisation pour relever en cas de crise, d'un grand Ministère de la Défense. Si la refonte de notre système de défense est évoquée, il ne suffira pas d'en parler, il faudra surtout concrétiser en en dégageant les crédits indispensables.
Pour tendre vers ce but, on doit se préoccuper du pourquoi de l'exil fiscal, maladie d'abord française. Par ailleurs, voler au secours des plus démunis, de plus en plus nombreux, est une noble tâche et nous devons être solidaires à leur égard. Mais les responsables des dépenses allouées doivent aussi veiller à ce que les non ayant droit soient chassés du système de nos aides et allocations. Ces deux poisons grèvent gravement nos budgets d'investissement, notamment ceux consacrés aux domaines stratégiques. Il y va de notre indépendance et donc de notre survie.
Notre Assemblée Générale pourrait se tenir à Cazaux le jeudi 15 octobre 2020. (À confirmer).
Avec les membres de notre Conseil d'Administration, j'espère que vous pourrez vous retrouver en famille ou entre amis pour passer de merveilleux moments cet été.

Merci Marie-Jo pour nous avoir, pendant cette angoissante période, transmis le texte page suivante.
Chaleureux, ton style allie l'élégance du verbe à la puissance des sentiments.
Et nous l'avons reçu comme un fort joli cadeau.
Sois en mille fois remerciée.

Jean Boulade

 

Télécharger le Bulletin n°109

Rappel Social et Cotisations.

Dernière minute