Actualités

Cartes de vœux

Evolution des cartes de vœux de l’AAAG

L’AAAG envisage de changer la présentation de ses cartes de vœux et pense qu’il serait sympa de faire appel à l’imagination de tous afin de trouver la ou les meilleures idées, voire la plus originale…

Alors, à vos crayons, photos, peintures…

Vous avez jusqu’à la fin octobre pour nous faire parvenir votre projet…

Fermeture de l'Amicale

Pour cet été l'Amicale est fermée du vendredi 9 juillet 2021 au lundi 23 août 2021.

Les mails, le téléphone et le courrier sont relevés normalement.

Vous pouvez nous faire parvenir vos réservation pour le repas du 25 septembre.

Espérant vous retrouver en bonne santé à la rentrée.

Portez-vous bien.

Le Bureau

La France Mutualiste

Prochaine permanence de France Mutualiste à l'Amicale mardi 6 juillet 2021.
Sur rendez-vous

Lire la suite...

Principe de précaution et Logistique.

 « Le principe de précaution s’impose aux administrations. Il les oblige à développer, en leur sein, des procédures de prévision et d’évaluation, afin de tenter de prévenir les risques majeurs pouvant conduire à l’engagement de leur responsabilité. » Loi Barnier du 2 février 1995, avec révision constitutionnelle du 1er mars 2005.
Peur de mal faire. En fait, on constate qu'il génère au niveau des acteurs une frilosité générale allant jusqu'à contester des risques militaires. Le chef va-t-il devoir désormais redouter de donner un ordre sous cette épée de Damoclès ?
Paradoxalement donc, contrairement au but recherché, la crise sanitaire révèle que l'esprit, dans lequel le principe de précaution est appliqué, aggrave ce contre quoi il a été créé : la précarité des moyens mis en place est là pour l'affirmer.
La logistique, souvent brocardée par le monde opérationnel, est pourtant un des facteurs principaux pour la réussite d'une opération, d'une mission de long terme, d'une guerre... Pour y parvenir, le logisticien dispose aujourd'hui de puissants outils numériques.
Mais comme pour maître Cornille, les ailes du moulin logistique ne tournent pas car il n'a pas de grain à moudre et ceci pour une principale mauvaise raison.
« Le stock coûte cher ! » J'ai souvent entendu cette sentence. Le contraire n'est plus à démontrer car nous subissons actuellement les désastreuses conséquences du manque de matériels et d'articles on ne peut plus essentiels !
En l'absence d'une logistique réfléchie et réaliste, on a recours à l'improvisation. Cette dernière génère des dépenses aux conséquences très négatives en matière budgétaire notamment : quantités commandées souvent trop faibles par rapport aux besoins, commandes en toute hâte souvent mal négociées, utilisation de transports rapides et onéreux, dépenses supplémentaires, quelquefois démesurées, déclenchées afin de palier les manques consécutifs aux ruptures de stocks.
« Bien sûr, on ne peut pas tout prévoir », mais les restrictions budgétaires de mauvais aloi(1), ne devraient pas avoir cours dans les domaines névralgiques et stratégiques. Elles mettent à nu notre Défense, laissant exsangues(2) notre économie, notre système de santé et nos moyens militaires.
La logistique doit être avant tout au service de la Défense. Elle doit être mise en œuvre sans faillir pour apporter en temps et en lieu, en quantité et en qualité, les matériels et rechanges nécessaires aux besoins primordiaux de notre Nation.
Commander, c'est (aussi) prévoir !

**********

Ne laissons pas nos disparus, disparaître de notre Histoire.
L'Union Nationale des Combattants (UNC) et le Souvenir Français se mobilisent à l'initiative de l'Association Soldis, affiliée à l'UNC, pour que soit élevé un monument à la mémoire des militaires disparus en Algérie. Estimés à ce jour à 1000, dont 462 d'active et 538 appelés, la liste dressée par Soldis vient d'être
remise au Service Historique de la Défense. L'AAAG s'associe à cette initiative. Pour y participer, toutes précisions vous sont données en page SOLDIS.

Jean Boulade

 

(1) Du verbe allier, mauvais alliage.
(2) Qui a perdu beaucoup de sang, très affaibli, à bout de forces…

Télécharger le Bulletin n°112

Bulletin soutien à l'association SOLDIS