Actualités

Assemblée Générale 2020

En raison des événements, l'Assemblée Générale prévue le jeudi 15 octobre 2020 à la salle des fêtes de Cazaux n'aura pas lieu.

Une consultation par mail vous sera envoyée.

Respectez les consignes pour vous et nous protéger.

Le Bureau

La Société Centrale Canine (SCC) agrémentée, depuis le 22 mai 1969, pour la tenue du livre généalogique de l'espèce canine, a organisé le 18 avril 2019, la 2ème édition des Trophées des "Chiens Héros de la Société Centrale Canine" à l’Hôtel de ville de Paris. Sur une centaine de candidatures, dix chiens, qui avaient montré des dispositions et un courage exceptionnels au cours de leurs missions, étaient à l’honneur.

Trophées de Chiens Héros.

Catégorie chien de recherche de matières illicites : Eros, un Berger Belge Malinois mâle de 9 ans et au brigadier-chef Yannis de la brigade canine d’Angers.
Eros a aidé à retrouver plus de 800 kilos de drogues diverses lors de plus de 2000 perquisitions.

Catégorie Mémoire : Fitas, chien d’intervention au sein du 132ème Bataillon cynophile de l’Armée de Terre, un Berger Belge malinois mâle qui est décédé en 2012.
Capturé par des Talibans lors d’une mission de reconnaissance dans le district de Tagab en Afghanistan, Fitas a réussi à s’évader au bout de quatre mois et à retrouver la ligne française grâce à son incroyable ténacité. Soigné et rapatrié en France. Honoré à titre posthume, car malheureusement décédé des suites d’une maladie contractée par ses blessures durant sa captivité.

Catégorie chien d’intervention : Ice Berger Belge Malinois mâle de 5 ans et le Sergent-Chef Marcus, Commando Parachutiste de l’Air n°10 des Forces Spéciales de l’Armée de l’Air.
L’histoire d’Ice, a époustouflé le public.
La médaille de chien héros décernée par la Société Centrale Canine s’ajoute aux médailles militaires qu’il détient déjà : médaille de bronze de la défense nationale, médaille d’outre-mer avec agrafe Sahel et agrafe Moyen-Orient. « Ce prix met en lumière le savoir-faire de l’ensemble des commandos parachutistes de l’air. Je suis fier que tout le travail réalisé depuis quelques années soit une nouvelle fois récompensé. » indique le général Philippe Landicheff, commandant la Brigade Aérienne des Forces de Sécurité et d’Intervention (BAFSI).

Le sergent-chef Marcus relate ainsi la mission : « Mon équipe du CPA 10 et moi avons été engagés pour une mission au Mali qui visait à arrêter un chef de réseau terroriste. Nous avons été infiltrés en hélicoptère. Pendant le vol, la situation tactique évoluait en permanence. Nous avons vite compris que la mission serait complexe. À peine l’hélicoptère posé, nous avons débarqué, puis mené l’assaut avec mon équipe sur un premier campement de djihadistes. La situation s’est vite dégradée. Nous avons été informés qu’un terroriste s’était échappé en moto. Nous avons achevé notre travail sur place, en arrêtant quatre individus. Nous avons ensuite reçu l’ordre d’intervenir sur le fuyard qui s’était retranché dans un autre campement à un kilomètre de notre position. Un hélicoptère est venu récupérer l’ensemble du groupe. Le campement était dans une oasis très boisée. De ce fait, le pilote ne pouvait pas poser la machine au sol en toute sécurité. Nous avons donc équipé le chien en moins d’une minute afin de le « filer » (mettre à terre suivant une procédure innovante), puis nous nous sommes infiltrés en corde lisse. La nuit était obscure et la poussière dense, notamment en raison du vent généré par les pales des hélicoptères. Malgré nos jumelles de vision nocturne, nous avions du mal à repérer l’individu. Au bout de quelques minutes, un des opérateurs du groupe a entendu un bruit, nous nous sommes dirigés dans une direction avec Ice, qui était extrêmement silencieux. Le djihadiste ne nous a ni vu ni entendu. Avec mon collègue équipé d’un bouclier de protection, nous nous sommes rapprochés de l’individu. Il était retranché dans un amas de buissons épineux. Nous avons donc décidé d’envoyer Ice, qui s’est lancé courageusement dans ce maquis épineux. En un éclair, il a neutralisé l’individu sans que celui-ci ait eu le temps d’ouvrir le feu sur lui ou sur l’équipe. L’histoire ne s’est pas arrêtée là. Après la capture, nous avons pu, grâce au double emploi, spécificité des chiens des CPA, rebondir et trouver deux caches d’armes.»

Catégorie du chien héros civil : Ila, Berger Malinois femelle de 6 ans et son maître Sidi Drici, gérant d’entreprise de plomberie, électricité, chauffage. Est intervenue 153 fois, pour détecter les fuites de gaz, avec un taux de réussite de 100% !

Catégorie chien visiteur : Ivory, une Pit Bull de 5 ans et sa maîtresse Gaëlle Olivares, éducatrice spécialisée dans le comportement animal, pour rendre visite à des personnes âgées.
Grâce à des ateliers organisés lors de visites dans des EHPAD, Ivory permet de réduire l’anxiété, travailler la motricité, la mémoire, l’estime de soi et le maintien de l’autonomie.

Catégorie chien de sauvetage civil : Jerry Leen, une Berger Belge Malinois femelle âgée de 4 ans, et son maître-chien, l’Adjudant Laurent, chef du groupe cynotechnique de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris.
Après 4 heures de recherches, Jerry Leen a retrouvé deux adolescents perdus dans les catacombes depuis 72 heures.

Catégorie de la sécurité privée : Jorek, Berger Belge Malinois mâle de 4 ans et Daphnée Diomande, agent de sécurité cynophile de la gare de Dunkerque. Agresseurs et individus armés ont été repoussés par ce chien courageux qui protège sa maîtresse et toutes les personnes qui passent par la gare.

Catégorie chien d’assistance : Lol, un Labrador mâle de 3 ans et son éducateur, Florian Auffret, chargé de mission en recherche et développement chez Handi’Chiens.
Lol, Premier chien d’assistance judiciaire en France vient en aide aux enfants qui doivent témoigner au tribunal suite à des agressions sexuelles ou physiques. De par sa présence rassurante, il aide les enfants à mettre des mots sur leurs passés.

Catégorie chien détecteur de maladie : Looping, Berger Belge Malinois mâle de 4 ans, et son maître l’Ajudant-Chef David, Chef du Peloton de Soutien cynotechnique Nord de Sissonne.
Looping a été formé pour effectuer avec brio des dépistages précoces du cancer de la prostate. A force d’entraînements, Looping a atteint un taux de réussite de 100%, contre 71% pour la machine médicale qui effectue le même travail.

Coup de coeur du Jury : Happle, une Saint Hubert femelle de 6 ans spécialisée dans la recherche de personnes disparues et son maître, l'adjudant David avec sa suppléante la Gendarme adjointe volontaire (Gav) Natacha, du Peloton de Surveillance et d'Intervention (Psig-Sabre).
Happle a sauvé au moins 19 vies grâce à ses talents de chien pisteur et… fait exceptionnel, a retrouvé à la trace, dans un cimetière, des bijoux volés par des cambrioleurs.
Le 14 juillet 2018, Happle a été médaillée à titre exceptionnel de la médaille de bronze de la Défense Nationale. Par son travail, sa loyauté, son intelligence, son dévouement, et son flair, elle a contribué à la sauvegarde de nombreuses vies humaines, en Midi Pyrénées.

L’aide que le chien peut apporter à l’homme est déterminante.

Extraits et texte inspiré de "Actu Chien-Héros" du 19 avril 2019.

Un chien de garde et la main affectueuse de son maître

C. W.