Jeu N°108 Les cailloux.

Grave panne d’électricité dans une école primaire. Une professeure des écoles ne peut faire utiliser les calculatrices, branchées sur le secteur, par les enfants. Or elle avait prévu de les faire travailler sur l’addition et le calcul mental.
Elle se souvient qu’à Babylone, en Mésopotamie, il y a 3 000 ans, on faisait les additions avec des cailloux. Elle fait donc récupérer une quarantaine de cailloux dans la cour de l’école, par chaque enfant, bien sûr ravi de faire un nouveau jeu.
Elle explique la technique, fait exécuter un exercice très simple.
Exercice simple : 8 +5 = ?

On pose 8 cailloux dans la première colonne.
On pose les 5 autres cailloux à la suite.
Dans la 1ère colonne et on en compte 13.
On enlève une unité de 10 cailloux.
On met 1 caillou dans la colonne de gauche, celui représentant l’unité de 10 cailloux enlevée.
TOUS nos calculs doivent commencer depuis une colonne considérée à droite.
On lit ce qui est en place dans les 2 colonnes.
On peut écrire 13.
Il est bien resté 3 cailloux à droite et on trouve bien le 1 à gauche de l’unité enlevée.

Elle va compliquer immédiatement pour voir si les enfants ont parfaitement compris par :
1er exercice : 85 + 14 = ?
2ème exercice : 1418 + 3945 = ?
3ème exercice : 9898 + 7879 = ?
Et vous sans tricher, pouvez-vous calculer ces 3 additions uniquement avec les cailloux ?

Corrigé La vitrine de la joaillière N° 107

Les pierres précieuses et fines à choisir sont parmi : Améthyste (A), Béryl (B), Citrine (C), Diamant (D), Emeraude (E), Fluorine (F), Rubis (R) et Saphir (S).
Les étagères sont dans l’ordre X1, X2, X3, X4 :

La joaillière met donc en vitrine dans l’ordre "B A G E", c’est-à-dire sur : X1 les Béryls (B) - X2 les Améthystes (A) - X3 les Grenats (G) - X4 les Emeraudes (E)