Actualités

Loto du samedi 11 décembre 2021

Venez nombreux le samedi 11 décembre 2021 à la salle des fêtes de Cazaux. Ouverture des portes à 19 heures. Nombreux lots.

L'Amicale organise son loto annuel.

Lire la suite...

Contact CUB

Nous recherchons un volontaire adhérent de l'Amicale pour assurer la fonction de correspondant sur la CUB et contact avec les bases de Bordeaux.

La France Mutualiste

Prochaine permanence de France Mutualiste à l'Amicale mardi 7 décembre 2021.
Sur rendez-vous

Lire la suite...

C'est du vécu par notre amie et bénévole Marie-Josée Ablancourt.

On connaissait déjà les hippodromes, les vélodromes, les cynodromes, les boulodromes, les cosmodromes et même les inquiétants syndromes ou les malicieux palindromes et voici qu’avec la covid19 ont ressurgi des limbes les mal-aimés vaccinodromes !
Dedans, on y trouve bien entendu des médecins, des infirmières mais aussi toute une armée de bénévoles, chaînon discret, modeste et indispensable entre les patients et le corps médical.
Ils sont le premier regard – à défaut de sourire – croisé à l’entrée. Ceux qui rassurent, qui réconfortent les stressés, les angoissés de la piqure par un petit mot gentil, un encouragement, une plaisanterie...
Etre bénévole dans un de ces mystérieux endroits est une expérience enrichissante et de laquelle, soyons francs, on ne ressort pas indemnes ! C’est une plongée dans un monde étrange, le reflet du monde tout simplement !
On y croise des timides, des pressés, des râleurs, des hautains, des arrogants mais aussi beaucoup de gentils, compréhensifs, patients... Comme dans la vie en somme !
Derrière l’ordinateur, dans notre belle ville de La Teste, penchés sur le programme de Keldoc, (élaboré par des esprits informatiques torturés et un tantinet vicieux) ce sont des bénévoles.
Et les difficultés surgissent …
Florilège d’exemples dont le leitmotiv est : « Je ne trouve pas de fiche à votre nom » et choses entendues…
Bénévole 1 : « Vous aviez rendez-vous à quelle heure ?
14 h 40 ?
Je regarde dans l’agenda. Je ne vois pas de Dupont à cette heure-là mais je trouve une Gaëlle. Ah c’est vous ? Je comprends, vous vous êtes trompée en vous inscrivant vous avez inversé votre nom et votre prénom dans les cases et vous avez mis votre prénom au lieu de votre adresse mail, pas de panique, on va arranger ça ! »
« Je ne trouve aucune fiche à votre nom. Faites voir votre sms de confirmation.
Monsieur vous vous être trompé de vaccinodrome, vous êtes inscrit à Arcachon, pas ici ! »
« Je ne vous trouve pas à 13 h 50. Sur l’agenda c’est marqué vendredi 13 h 50, il faudra revenir demain, on est jeudi. Désolée. Ne vous énervez pas, je n’y suis pour rien et les médecins ont juste le nombre de doses pour les inscrits du jour ! Je ne suis que bénévole pas médecin ! Ah vous venez des Landes ? Vous n’avez pas de centre plus près ? Vous allez faire vos courses au Leclerc et vous en profitez pour venir vous faire vacciner… Vous savez qu’il faut deux doses et que vous devrez revenir dans 6 semaines ?»
Bénévole 2 : « Je n’arrive pas à relire votre nom sur votre fiche d’infos. Vous ne parlez pas Français ? English ? Spanish ? German ? Non, ok, papier, stylo, nom là, merci, thanks. Milena KRACHWOTSCHIEZ, forcément, j’avais pas mis T.S.C.H… »
« Ouh là, vous avez 10 RV sur votre dossier ! Vous en avez annulé 4 et repris 4 ! Donc 2e dose le 15 juillet à 16 h 30. Non, celui-là a été annulé. C’est le 19 juillet à 10 h 30 finalement. Euh non, le 21 juillet à 12 h 15. Notez-le bien s’il vous plait ! »
« Non, c’est pas ici, Madame les test PCR, c’est vers la morgue. Ici c’est le vaccinodrome ! »
Bénévole 3 : « C’est pas à nous qu’il faut raconter vos soucis de santé Monsieur, c’est au médecin, nous on veut juste votre date de naissance et correcte si possible… »
« Avec cette date de naissance je trouve 10 Dumas mais pas de Bérénice. Je trouve une Marguerite. C’est vous ? C’est votre prénom usuel Marguerite, fallait le dire, mettez pas Bérénice sur la fiche d’infos alors… »
« C’est un 3 ou un 8 ? 1953 ou 1958 ? 1938 ? C’est pas grave Monsieur, je vous ai trouvé ! »
Bénévole 1 : « Laissez passer Madame, elle est dans le plâtre et avec ses béquilles c’est pas facile. On va pas la faire attendre ! Je sais, vous aviez RV avant elle. 10 minutes de plus ça va non, c’est pas mortel ! »
« Excusez-moi monsieur mais votre motif de vaccination dit : enfant de 12 à 17 ans. Comme vous êtes né en 1965, je pense que vous vous êtes trompé en prenant le RV, vous n’avez pas coché la bonne case ! Ah ,vous avez coché au hasard ? »
« Madame est inscrite 2 fois et Monsieur pas du tout. Comment ce n’est pas possible ? Je vous dis ce que je vois à l’écran. Madame s’est trompée, elle s’est mise 2 fois. Non Monsieur, l’ordinateur ne vérifie pas quand les gens font des erreurs en s’inscrivant, c’est juste un ordinateur… »
Bénévole 1 : « Sylvette, tu peux baisser un peu la clim neuve ? Hier on crevait de chaud mais là on se gèle ! Tu peux pas ? Elle est bloquée sur 6 ? »
Bénévole 2 : « Zut j’ai renversé mon café sur la feuille où j’avais noté les cas particuliers à revoir plus tard ! »
Bénévole 3 :« Y a plus de gel à l’accueil et je n’ai plus de fiche d’infos pour les arrivants ! Tu vas en chercher ? »
Bénévole 1 : « Hélène, j’ai un écran blanc, ça marche chez toi ? Non plus ? Et la file qui s’allonge, on est mal… Désolée mais l’ordi est planté ! »
Informaticien de l’hôpital : « Je peux rien faire, faut attendre. C’est pas le réseau de chez nous c’est celui de Keldoc qui est saturé »
Mais on a aussi affaire aux médecins… Sélection :
Docteur : « Faut nous envoyer du monde les filles, on est au chômage là, inscrivez les patients sur un papier si l’ordi est planté, ON verra plus tard ! »
Doc : « Vous annulez le RV de Mademoiselle, elle n’est pas éligible au vaccin, elle doit revoir son dermato avant (nota bene : 9 mois d’attente, on la reverra peut être cet automne !) »
BOUM ! dans le box près de l’accueil : « C’est rien, le petit jeune homme s’est évanoui. Monsieur, on va vous garder un peu allongé ici. Buvez ça, ça va aller. »
Doc : « combien il reste de patients à passer ? On a compté les doses il nous en reste 181. Encore 205 patients ? Y a un os. Valérie tu recomptes, sinon va falloir aller à la pharmacie. »
Docteur en colère : « Ras le bol de ces gens de Bordeaux qui viennent ici à 60 kms pour se faire vacciner ! Ils ont qu’à aller dans leurs centres et en plus ils râlent parce que ça va pas assez vite! »
Doc : « On a retrouvé une carte vitale par terre, téléphonez à la personne, merci ! »
Doc : « Il nous reste 3 doses, téléphonez à M. Durand, Mme Martin, M. Bernard. Ce sont des patients à moi. Leur numéro est sur leur fiche dans l’ordi. Oui, je sais il est 20 h 30, on devait fermer mais on va pas perdre 3 doses ! »
Doc : « Qu’est-ce qu’on fait des autorisations parentales pour les jeunes ? Tu sais pas ? Moi non plus ! Eh ben on les laisse là, on verra demain ! »
Et il y a aussi :
- Celui qui n’a pas de carte vitale mais un permis de séjour et une lettre d’un médecin.
- Celui qui doit avoir 3 doses car il a été greffé mais aucune case n’est prévue. Il faut en créer une : 10 minutes de queue derrière...
- Celle qui veut bien être vaccinée mais seulement par un médecin, pas par une infirmière.
- Celle qui trouve que c’est une atteinte à sa liberté que de lui demander ses antécédents médicaux et qui le dit bien haut.
- Celui qui arrive avec son agenda pour choisir le jour et l’heure de sa 2e injection et à qui on explique que c’est nous qui choisissons en fonction des disponibilités du planning.
- Celle de 20 ans pour qui il faut changer le jour car ça tombe le jour de sa 4e chimio.
- Ceux qui partent en vacances pile le jour de l’injection et qui demandent à changer de date.
- Ceux qui veulent absolument venir avec leur femme, leur fille, leur belle-mère, leur cousine à la même heure et même jour.
- Celui qui ne veut pas attendre 15 minutes après l’injection parce qu’il doit prendre les enfants à l’école.
Et ce jeudi-là pourtant, c’est une journée ordinaire, banale et calme !

C’est chouette le bénévolat !