Actualités

Assemblée Générale 2020

Vu les circonstances, l'Assemblée Générale prévue le 24 avril est reportée à une date ultérieure.

Nous vous tiendrons au courant dès que la situation redeviendra normale.

Respectez les consignes pour vous et nous protéger.

Le Bureau

Fermeture de l'Amicale

Vu les circonstances, l'Amicale est fermée jusqu'à nouvel ordre.

Les mails et le courrier seront relevés normalement si c'est possible.

Le Bureau

Notre Amicale à l'honneur.

Entourant Roger Martin-Fallot de gauche à droite :
Monsieur Delage, le général Claude Pachet, Jean Boulade, Claude Mulcey porte-drapeau de l’Union Nationale des Combattants, le colonel André Boisnaud et Guy Batailley.

Le colonel André Boisnaud égraine les noms des treize militaires morts le 25 novembre au Mali.

Le samedi 5 décembre 2019, à l’occasion de la journée nationale de commémoration des morts pour la France en Algérie, en Tunisie et au Maroc, une cérémonie réunissait, au monument aux morts d’Arcachon, de nombreuses autorités militaires, civiles et religieuses pour rendre un hommage national à nos morts et disparus, souvent dans d’atroces conditions.
Ces moments ont été pour nous, empreints de grandes émotions, car trois de nos membres étaient à l’honneur :
Roger Martin-Fallot, notre Vice-Président était élevé au grade d’officier de la Légion d’honneur, décoration remise par le général Claude Pachet. Le colonel Boisnaud remettait la Croix du combattant à Guy Batailley et la médaille de reconnaissance de la nation à Jean Boulade, notre président. Toutes nos vives félicitations à tous les trois. Félicitations également à Monsieur Delage qui a reçu à cette occasion la Croix du combattant.

Roger Martin-Fallot est entré très jeune dans l’Armée de l’Air. Breveté mécanicien avion, puis pilote de chasse, il fit trois séjours en Algérie à Télergma, Méchéria et à El Abiod. Valeur Militaire avec palme et 4 étoiles, il est titulaire de 10 citations, dont l’une à l’ordre de l’Armée. Élevé au grade d’Officier de la Légion d’Honneur, Roger Martin-Fallot, reste un exemple pour nous tous.

Lors de cette cérémonie, le colonel André Boisnaud, a rappelé avec émotion les noms des treize militaires morts le 25 novembre dernier, suite à l’accident de deux hélicoptères qui, de nuit, en opération au Mali, poursuivaient des rebelles djihadistes.

GB