Actualités

Nos amis de la Légion

Camerone

Samedi 30 avril

Céremonie 11 heures au siège de la section de Parentis en Born. Apéritif et couscous 28 €.

Remise des Képis Blancs

à une nouvelle promotion de légionnaires, Mardi 24 mai à 16 heures Arènes de Parentis en Born

Contactez Frank Lemonnier au 06 23 80 52 91
"Aidons nos légionnaires"

Contact Bordeaux Métropole

Notre nouveau contact sur Bordeaux et environ.

Monsieur Jean RIGUET

0636478506

nano.riguetATorange.fr

Instituée par la loi du 27 juillet 1917, la qualité de pupille de la nation peut être reconnue par le tribunal de grande instance aux enfants mineurs dont l'un des parents a été tué ou blessé lors d'une opération extérieure, d'une mission de sécurité, d'un attentat terroriste ou d'un acte de piraterie et/ou s'ils ont été victimes directes de ces mêmes actes.
Attribuée par l’État et destinée à l'origine aux "orphelins de guerre" adoptés par la Nation, la qualité de pupille de la Nation relève de l'Office National des Pupilles de la Nation (ONAC), rattaché au Ministère de l'Instruction publique.
La Première Guerre mondiale ayant laissé de nombreuses familles sans soutien familial, ce statut permettait d'apporter aux pupilles de la Nation une protection supplémentaire, en complément de celle de leurs familles.
À la différence du statut de pupille de l'État, la qualité de pupille de la Nation ne place nullement la personne sous la responsabilité exclusive de l’État. Les familles et les tuteurs conservent le plein exercice de leurs droits et notamment, le libre choix des moyens d’éducation.
La mise en oeuvre du statut de pupille de la Nation constitue une activité originelle de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONAC-VG) et
plus particulièrement de ses services départementaux.

Droits liés au statut de pupille de la nation :
Le pupille de la nation se voit accorder un certain nombre d'aides et de subventions, si la situation le requiert.
Le pupille est en quelque sorte adopté par la Nation, ce qui lui confère des droits et un accompagnement. Une protection complémentaire à celle exercée par la famille.
Les pupilles de la Nation bénéficient de la protection et du soutien matériel et moral de l'ONAC-VG. Ils peuvent bénéficier d'aides diverses : aides aux études, exonération de certains frais de scolarité, bourses scolaires et universitaires. Points supplémentaires pour certains concours d'admission dans les lycées militaires…
Bien d'autres avantages peuvent être accordés aux pupilles
de la Nation (logement, transports)… Ces infos n'ayant toutefois pas de valeur juridique, se renseigner par ailleurs. Si besoin, consultez le site des Pupilles de la Nation, et/ou rapprocherez-vous aussi de l'Office National des Anciens Combattants notamment.

Avec l'aide de Wikipédia et du site de l'ONACVC.
Georges Billa